Publié le 9 Décembre 2005




Le vallon sauvage sous la neige


Pourquoi j'aime Noël


Il faut d'abord préciser que j'ai passé la cinquantaine !
Il faut le dire, car c'est important...
Je vois cela loin des polémiques sur ce qu'est devenu Noël !
Famille - pompe à fric - gueuleton - religion - tradition - histoire...
Personne n'est naïf ! Moi pas plus que d'autres...
Est-on meilleur à Noël ? Est-ce la kermesse du fric ?
Noël fête la nativité... Noël, c'est le père Noël...
Le 25 décembre,c'est le solstice d'hiver...
Les jours commencent à croître ! Fête religieuse, fête païenne !


Je suis venu vous dire que je suis indifférent à tous ces propos...


J'aime Noël !
Tout simplement !


******


J'aime ce mystère qui ne touche que ceux qui en sont dignes, qui fait qu'on regarde les sapins d'un autre oeil.
J'aime quand le sol durcit, et que la glace couine sous les pas.
J'aime quand longtemps à l'avance on pense au 25 décembre.
J'aime les yeux des enfants qui brillent, quand ils prennent leurs parents par la main, dans les rues illuminées.
J'aime quand ils montent au grenier, chercher les guirlandes, les boules, les décorations.
J'aime les cartes de Noël, givrées, brillantes, avec leurs maisons sous la neige épaisse.
J'aime que si on ne croit pas à la magie de Noël, on veuille y croire.
J'aime qu'on baigne dans une atmosphère indéfinissable, qui n'appartient à aucune autre fête.


J'aime Noël.


*******


Oh ! quand j'entends chanter Noël
J'aime revoir mes joies d'enfant
Le sapin scintillant, la neige d'argent
Noël mon beau rêve blanc
Oh ! quand j'entends sonner au ciel
L'heure où le bon vieillard descend
Je revois tes yeux clairs, Maman
Et je songe à d'autres Noëls blancs

La nuit est pleine de chants joyeux
Le bois craque dans le feu
La table est déjà garnie
Tout est prêt pour mes amis
Et j'attends l'heure où ils vont venir
En écoutant tous mes souvenirs

Oh ! quand j'entends chanter Noël
J'aime revoir mes joies d'enfant
Le sapin scintillant, la neige d'argent
Noël mon beau rêve blanc
Oh ! quand j'entends sonner au ciel
L'heure où le bon vieillard descend
Je revois tes yeux clairs, Maman
Et je songe à d'autres Noëls blancs
Je revois tes yeux clairs, Maman
Et je songe à d'autres Noëls blancs


Rédigé par Serge Passions

Publié dans #Livres - textes

Publié le 8 Décembre 2005

Pourquoi toujours le sapin de noël ?
Un joli pin serait  aussi beau, sentirait aussi bon, et serait plus original...








Dans la nuit de l’hiver
Galope un grand homme blanc
Dans la nuit de l’hiver
Galope un grand homme blanc
C’est un bonhomme de neige
Avec une pipe en bois,
Un grand bonhomme de neige
Poursuivi par le froid.
Il arrive au village.
Voyant de la lumière
Le voilà rassuré.
Dans une petite maison
Il entre sans frapper ;
Et pour se réchauffer,
S’assoit sur le poêle rouge,
Et d’un coup disparaît.
Ne laissant que sa pipe
Au milieu d’une flaque d’eau,
Ne laissant que sa pipe,
Et puis son vieux chapeau.


 Jacques Prévert


Publié le 7 Décembre 2005






C'était la nuit de Noël, un peu avant minuit,
A l'heure où tout est calme, même les souris.

On avait pendu nos bas devant la cheminée,
Pour que le Père Noël les trouve dès son arrivée.

Blottis bien au chaud dans leurs petits lits,
Les enfants sages s'étaient déjà endormis.

Maman et moi, dans nos chemises de nuit,
Venions à peine de souffler la bougie...

***

Twas the night before Christmas, when all through the house
Not a creature was stirring, not even a mouse;

The stockings were hung by the chimney with care,
In hopes that St. Nicholas soon would be there;

The children were nestled all snug in their beds,
While visions of sugar-plums danced in their heads;

And mamma in her 'kerchief, and I in my cap,
Had just settled down for a long winter's nap...

Extrait.

Clément Moore


Publié le 5 Décembre 2005



Puisque les villes s'illuminent, mon blog aussi ! 
Modestement pour commencer....





Mon beau sapin.

Mon beau sapin, roi des forêts,
Que j'aime ta verdure
Quand par l'hiver, bois et guérets
sont dépouillés de leurs attraits,
Mon beau sapin, roi des forêts,
Tu gardes ta parure.

Toi que Noël planta chez nous
Au saint anniversaire,
Joli sapin comme ils sont doux,
Et tes bonbons et tes joujoux,
Toi que Noël planta chez nous,
Par les mains de ma mère / Tout brillant de lumière.

Mon beau sapin tes verts sommets
Et leur fidèle ombrage,
De la foi qui ne ment jamais
De la constance et de la paix,
Mon beau sapin tes verts sommets
M'offrent la douce image.



Publié le 3 Décembre 2005

En décembre, le soleil est bas sur l'horizon, les ombres s'allongent démesurément. La lumière est parfois crue et violente, parfois douce et tamisée... L'automne brûle ses dernières cartouches. 
Bientôt, tout sera gris et argent ! Bientôt, le sol sera dur...




Ombre et lumière




L'or de la terre

Publié le 2 Décembre 2005

Décembre, c'est encore l'automne. C'est même en ce moment que les hêtres montrent  leurs plus belles feuilles. 
C'est le chemin où tous les matins, tous les après-midi, notre chien Capitaine fait sa promenade.





Une entrée du Vallon Sauvage




Les feuilles de hêtre sont l'or de la forêt