Asters à petites fleurs

Publié le 11 Septembre 2007


Ces asters à petites fleurs, un cm à peine, sont ceux que je préfèrent, tant ils sont légers, vaporeux.
D'un rose très délicat, de loin, on pourrait les confondre avec un Gypsophile rose.
Mais ils ne supportent pas le bouquet : à peine cueillis, ils se referment...
Ils donnent de la légèreté à un massif.










Rédigé par Sergepassions

Publié dans #Jardin - nature

Commenter cet article
L
je n'ai jamais pensé à les cueillir
mais je ne le ferai jamais si elles n'aiment pas ça !
et puis, elles sont si belles sur leurs racines !
Répondre
J
Une bouffée de gaieté et de lumière ! Bonne nuit Serge et à bientôt !
Répondre
:
Bonsoir Serge,

Merci pour ce très beau bouquet !!!

@+
Répondre
S
Bravo pour ces belles photos. J'aime bien tout ce qui concerne les fleurs car c'est toujours un plaisir que de les regarder.
Bonne soirée.
Répondre
L
Ces vrais que l'on a toujours de beaux de parterre avec Biz Serge . D'gi-D'gi
Répondre
B
Si tu as l'occasion de passer à Amiens arrête toi,.... le temps de voir la Cathédrale, tu aimeras j'en suis presque sure, le quartier Saint Leu et les Hortillonnages valent également un petit détour.
Cette photo est très belle la couleur fanée des asters est très jolie les miens ont des coloris un peu criards ....
Bonne journée bises Jacqueline.
Répondre
L
Je ne connaissais pas le nom de ces fleurs....
Bonne journée
Répondre
P
Je vois que chez toi le jardin est à jour, j'ai admiré ton image avec les immortelles , elles sont hautes en couleur.Les asters je ne conais pas cette espèce.
Je souhaite que tu puisses assouvir cette passion encore bien des années et nous faire profiter :-) Merci
Répondre
D
c'est vrai ils ont une belle couleur les miens sont de couleur violette je n'ai pas commencé à nettoyer le jardin potager et fleurs ayant quelques soucis d'arthrose amitiés
Répondre
S
Merveilleuse légende pour cette petite étoile :

Astéria regardant la terre de sa demeure céleste fut si triste de la voir dénudée sans une petite étoile, se mit à pleurer, ses larmes tombèrent sur la terre où des asters fleurirent

Elle devraient pousser dans le ciel aussi, ce serait joli avec des nuages cotonneux!

Bonne journée Serge
Répondre