Neige d'enfance

Publié le 17 Décembre 2007

 

Devant la porte de la grange voisine, le petit château de neige.
Ma tante Marie, et mon frère Guy-Noël.
La couronne a été rajoutée...



J'ai retrouvé une vieille diapositive, datant de presque 40 ans...
Un vrai souvenir de neige...
Mais trop dégradée pour être exploitable.
C'est pourquoi je l'ai traitée dans Photoshop.


Quand nous quittions la ville pour passer Noël à Saint-Planchers, dans la petite maison de notre oncle, nous espérions la neige...
Nous rêvions d'un Noël blanc.
Je crois qu'il y en eut pas souvent.
Cette année là, il avait neigé avant Noël, et nous étions heureux...
Le matin, les bottes chaussées sur de grosses chaussettes, le duffle-coat sur le dos, l'écharpe autour du cou et les gants enfilés, nous sortions découvrir la féerie...
Vierge, la neige était si merveilleuse. L'orme portait de délicates volutes blanches qui tombaient au moindre choc...
Pas un pas sur le chemin... Les premiers, mon frère et moi, nous laissions nos traces. Nous regardions la marque en creux sous la semelle, luisante, lisse comme un savon...
Les petites baies rouges survivantes de l'automne semblaient des décorations de Noël.
Les oiseaux paraissaient légers, silencieux, étonnés...
La découverte passée, c'était le jeu, mou, presque calme : nous n'étions pas très "boule de neige".
Cette année-là, c'est un petit château que nous décidâmes de construire, devant la porte de la grange voisine.
C'était toujours pareil, le froid, les gants mouillés, l'onglée, et les parents qui souriaient et se moquaient.
Le feu de la cheminée, la proximité du fourneau, ce n'était pas si mal que cela, finalement !



Rédigé par Sergepassions

Publié dans #Livres - textes

Commenter cet article
Q
ou sont les neiges d'antan @+bon noel
Répondre
D
notre enfance ne nous quitte jamais - amitiés yves
Répondre
B
Tu écris d'une manière magnifique précise imagée, j'aime beaucoup te lire
Je lis tes souvenirs d''enfance et je retrouve les Noëls blancs le froid les glissades dans la neige, j'étais très timorée et n'aimait guère tomber ou faire mon portrait dans la neige.
Bonne journée, bon Noël.
Je pars vendredi à coté de St Quentin en Picardie, pour une petite semaine, mon blog continuera avec des articles programmés mais je ne pourrai pas aller sur vos blogs pendant cette période .
Répondre
M
Je pensais que c'était Guy qui était couronné, tu m'enlèves mon rêve.lol
Bises.
Marie
Répondre
Q
c'est vrai que c'est genial une veille de noel

enneigè , pour ceux qui ne roulent pas @+
Répondre
M
Bonjour Serge ! souvenirs d'hiver .... l'idée d'un chateau de neige est très originale !
Autrefois , les hivers neigeux étaient plus fréquents qu'à présent mais je n'ai pas de photos de ces matins où enfants nous découvrions , ravis les toits blancs et les paysages familiers devenus méconnaissables et silencieux ....
A présent il neige très très rarement par ici....
bonne semaine Serge ! amitiés Mary
Répondre
J
Souvenirs, souvenirs.....
Que de nostalgie dans nos coeurs en pensant à tous ces noëls d'antan..
Bisous
Répondre
M
sympa un "château de neige" !!!

jolis souvenirs !
Répondre
S
Ah des souvenirs resurgissent!!!!
Ici, en Alsace, j'en ai connu des hivers blancs, ou je faisais de la luge, des bonhommes de neige, des igloos mais jamais de château!!!

Ma grand-mère suspendait les gants mouillés sur une tige métallique au-dessus du fourneau.

Je possède encore la luge en bois dans la cave, les fers sont rouillés, cela fait bien 30 ans.....
Répondre