Ohé Ohé Matelot...

Publié le 16 Août 2008


Avec un nom pareil, Matelot ne pouvait qu'aimer la mer...

Cédric s'en souvient, Matelot adorait jouer avec les objets rejetés par la mer. Il y avait un grand vent d'Ouest ce jour-là, devant les îles anglo-normande, à Carteret...
Matelot songeait peut-être aux bâteaux sur l'eau... et comme il connaissait la chanson : Ohé, Ohé matelot... il se demandait un peu s'il ne servirait pas de repas à l'équipage...

Bonne occasion de vous redonner le texte de cette chanson pour les enfants...











Il était un petit navire
Il était un petit navire
Qui n'avait ja, ja, jamais navigué
Qui n'avait ja, ja, jamais navigué
Ohé, ohé...
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Il entreprit un long voyage
Il entreprit un long voyage
Sur la mer mé, mé, Méditérannée
Sur la mer mé, mé, Méditérannée
Ohé, ohé...
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Au bout de cinq à six semaines
Au bout de cinq à six semaines
Les vivres vin, vin, vinrent à manquer
Les vivres vin, vin, vinrent à manquer
Ohé, ohé...
On tira z'à la courte paille
On tira z'à la courte paille
Pour savoir qui, qui, qui serait mangé
Pour savoir qui, qui, qui serait mangé
Ohé, ohé...
Le sort tomba sur le plus jeune
Le sort tomba sur le plus jeune
Bien qu'il ne fut, fut, fut pas très épais
Bien qu'il ne fut, fut, fut pas très épais
Ohé, ohé...
On cherche alors à quelle sauce
On cherche alors à quelle sauce
Le pauvre enfant se, se, serait mangé
Le pauvre enfant se, se, serait mangé
Ohé, ohé...
L'un voulait qu'on le mit à frire
L'un voulait qu'on le mit à frire
L'autre voulait le, le fricasser
L'autre voulait le, le fricasser
Ohé, ohé...
Pendant qu'ainsi on délibère
Pendant qu'ainsi on délibère
Il monta sur, sur, sur, le grand hunier
Il monta sur, sur, sur, le grand hunier
Ohé, ohé...
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Il fit au ciel une prière
Il fit au ciel une prière
Interrogeant, geant, geant l'immensité
Interrogeant, geant, geant l'immensité
Ohé, ohé...
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
Ohé, ohé Matelot
Matelot navigue sur les flots
O sainte Vierge, ô ma patronne
O sainte Vierge, ô ma patronne
Empêchez-les, les, les de me manger
Empêchez-les, les, les de me manger
Ohé, ohé...
Au même instant un grand miracle
Au même instant un grand miracle
Pour l'enfant fut, fut, fut réalisé
Pour l'enfant fut, fut, fut réalisé
Ohé, ohé...
Des p'tits poissons dans le navire
Des p'tits poissons dans le navire
Sautèrent bientôt, tôt, tôt par milliers
Sautèrent bientôt, tôt, tôt par milliers
Ohé, ohé...
On les prit on les mit à frire
On les prit on les mit à frire
Et le p'tit mousse, mousse, mousse fut sauvé
Et le p'tit mousse, mousse, mousse fut sauvé
Ohé, ohé...


***


Ben c'est Matelot qu'est bien content !



Rédigé par Sergepassions

Publié dans #Animaux familiers

Commenter cet article

Elie 13/09/2008 20:13

Trèa beau blog! Belle soirée!

Santounette 07/09/2008 17:35

J'avais complètement oublié les paroles de cette chanson pour enfant, si l'on y fait attention les paroles sont dures tout de même, heureusement l'histoire se termine bien pour le mousse.Santounette

Le Cheval Endiablé 25/08/2008 08:52

Quel beau regard ! Joue-t-il avec une bouée ?

Phyto 25/08/2008 08:51

Il est superbe ! Il a l'air de bien s'amuser.

deschamps 19/08/2008 18:13

bonne soirée - Yves