Portbail enfance

Publié le 26 Août 2008


Je ne sais pourquoi certains paysages me donnent envie de redevenir enfant.
Des paysages sauvages, vastes, qui invitent à l'aventure.
Je n'ai jamais été en colonie de vacances, ni été scout !
Je n'ai pas non plus été pensionnaire.
Mais j'adore lire des récits s'y rapportant, les grandes écoles avec leurs dortoirs et leurs réfectoires... les camps scouts, les tentes, les feux de bois...

Voilà Portbail, dans le Cotentin, ses herbes sauvages, ses étendues désertes... lieux privilégiés pour des jeux d'enfants...
Petits escargots beaux comme des bijoux, fleurs séchées, coquillages... les grands pins et le parfum de la résine, si collante !









Les pistes que l'on suit comme des indiens, dans les hautes herbes, presque nus, avec un arc, des flèches, des marques de guerre sur le visage, sérieux comme des adultes, attentifs au moindre bruit...



La "colonie de vacances"  et ses dortoirs, sa grandeur, ses fenêtres qui vous regardent,  la route, la dune, les herbes, la mer... Les cris de joie, la beauté des matins, la splendeur des soirs... Les chants et les jeux...



Il ne reste qu'une silhouette, comme un rêve, un parfum d'enfance...



Rédigé par Sergepassions

Publié dans #Cotentin - Normandie

Commenter cet article
L
Contrairement à toi j'ai été scout de FRANCE, pensionnaire quelques années pour mes études horticoles,,enfant de choeur et ne suis jamais allé en NORMANDIE voir les vaches blanches vertes et noires sur lesquelles tombent la pluie
Répondre
K
ho la jolie photo tres belle !!! merci au passage pour votre petit mot sur mon blog cela fait plaisir et merci aussi de votre lien, j'aimerais en faire autant avec le votre mais je ne sais plus comment ajouter des blogs ;o( mais des que j'arriverais c'est sur je mettrais le votre pour le faire connaitre car il le merite bien !!!bonsoir votre chien matelot est vraiment beau !!!
Répondre
P
j'étais chez les scouts, camps en ardéche et reboisement de fôrets, ont s'amusait bien, bonne semaine, a++
Répondre
D
nos rêves d'enfant sont à jamais graver dans nos mémoires et les miens sont un recours au découragement temporaire amitiés Yves
Répondre
M
Il reste toujours un parfum d'enfance lorsque l'on revient sur des lieux fréquentés.Bises et bonne journée.Marie
Répondre
L
ah toi aussi tu fais dans le nostalgique aujourd'hui !!!!sur les paysages aussi ...moi aussi, j'ai parfois envie de revenir enfant ...
Répondre
P
c'est dans le sud  sainte marie de la mer    dans  le sud de cherbourg 
Répondre
A
Que de belles images, Serge! En les regardant, j'entends les herbes bruisser sous la caresse du vent marin et les mouettes crier sur la plage, non loin... Espaces qui font effectivement rêver...Bises, Anne
Répondre