Henri Bosco - Eloge de l'eau

Publié le 28 Mars 2005




Henri Bosco


J'aime beaucoup lire Henri Bosco !
J'ai dans ma bibliothèque Le mas théotime, Malicroix, L'âne Culotte, Sabinus, Sylvius, Antonin, et bien d'autres...
Bosco, un provençal bien éloigné de la provence de Pagnol, (que j'aime aussi).
La Provence de Bosco, c'est le Luberon. Pays mystérieux, magique...
La nature, les objets, dans les livres de Bosco, ont une vie intérieure. La Montagne est une force qui inquiète, puissante, secrète.

Voici un  petit extrait tiré du livre "Le Trestoulas". Maitre Glat, le notaire, parle devant la Conque, le bassin du village, et fait l'éloge de l'eau :


Une eau, poursuivit-il, qui grimpe facilement dans les sèves; une eau qui fait pousser le pois chiche, le céleri, la tomate, l'asperge, l'aubergine et le haricot, comme ils poussaient au Paradis terrestre; une eau qui vous cuit un poireau en dix minutes; une eau qu'on ne boit pas, mais qu'on déguste; une eau qui vous humecte l'estomac, qui vous lave les reins et qui vous charme la vessie; une eau où mousse le savon; une eau, mon cher, sans laquelle tous ces vergers, tous ces potagers, tous ces jardins pleins d'abricots, de pêches, de cerises, de prunes, ne seraient qu'un désert de cailloux et de gratte-culs.


Henri Bosco



Visiter le site officiel sur Henri BOSCO



La photo provient du site ci-dessus. Elle peut être retirée sur simple demande.

Rédigé par Serge Serge Passions

Publié dans #Livres - textes

Commenter cet article
M
et nous ? j'aimerai bien savoir à quoi nous ressemblerions une fois lyophillisés...(orthographe?)
Poussière qui re tourne à la poussière... Connais-tu le site de Wateraid ou chacun de nos clics permettra d'aider les plus démunis face à l'eau? Le lien se trouve dans mes liens. Merci pour eux!
Répondre