Compagnon rose

Publié le 17 Mai 2006


Le compagon, qu'il soit rose, rouge, ou blanc, de son vrai nom Silène dioïque, fleurit nos talus, le bord de nos prairies, nos sous bois. Il égaie les petits chemins de ses fleurs sans prétention.
Enfant, quand je demandais son nom, ma tante me répondait, "c'est du feu"... nom local, ou invention ?
Nous en faisions des bouquets, mêlés aux digitales, qu'il précède, et aux marguerites... Bouquets champêtres qui ne duraient pas longtemps, mais qu'il était facile de renouveler.


Botanique :


Pour info, une plante dioïque a ses fleurs mâles et ses fleurs femelles sur des pieds différends. Exemple, le houx
Une plante monoïque a ses fleurs mâles et ses fleurs femelles, différentes, sur le même pied. Exemple, le cornichon.
Une plante hermaphrodite a ses fleurs qui sont à la fois mâles et femelles. Exemple, la primevère.

Ainsi, si vous voulez un houx pour ses jolis fruits rouges, assurez-vous que vous possédez un pied femelle... et qu'un mâle n'est pas loin.




Compagnons dans un sous-bois
 


Les fleurs du compagnon


Rédigé par Serge

Publié dans #Jardin - nature

Commenter cet article

Osmanthe 18/05/2006 08:56

Ho j'adore ses petites fleurs qui poussent ici et là sur les talus , blanches ou roses elles sont très belles et ont peu en faire de très jolis bouquets .

Passe une très belle journée , à bientôt .

lili :0091:: 17/05/2006 21:24

merci pour la leçon, j'en voit mais maintenant en plus j'ai le nom,
j'ai un houx dans le jardin et il est tout seul dans son coin et pas de boules rouges, donc dans le quartier, y en a pas d'autre
bonne soirée et bises

chris de bretagne 17/05/2006 21:21

c'ets une fleur tres commune également par chez moi en ce moment .
Bonne soirée
Chris

Méry Gérard 17/05/2006 10:32

elles ont du poils aux pattes comme mon pavot

:0026: Framboise :0026: 17/05/2006 08:37

bravo : cette deuxième photo est magnifique
bises