Fougères

Publié le 19 Mai 2006


Etre étrange peuplant les bois, monstre sorti d'une mythologie inconnue, dragon, hypocampe des sous-bois... 
La jeune feuille duveteuse, fragile, se déroule lentement, avide de vie et de lumière.




La jeune fougère déroule ses feuilles inperceptiblement




Le gentil Hypogriffe des bois, nous regarde de son bel oeil bleu


Le petit Hypogriffe des bois pond des oeuf bleutés, comme ses yeux...
Il éclot comme une graine, s'enracine, et pousse de sa tête le terreau léger.
Tel un rouleau de réglisse, il se déplie lentement,
ouvre ses yeux bleu d'enfant, déploie ses bras d'un vert tendre.
L'Hypogriffe des bois chante doucement des chansons,
mais si bas que seuls les poêtes les entendent...



Rédigé par Serge

Publié dans #Jardin - nature

Commenter cet article

Marie 19/05/2006 19:56

Ta licence poètique est acceptée à l'unanimité.
Je voulais mettre un sapin d'hiver et un sapin avec ses nouvelles pousses, c'est dans le même thème.
Bisous et bonne soirée.
Marie

ROSE 19/05/2006 17:10

Une petite visite de fin semaine génial c’est le week-end, un peu de repos avec un beau soleil,trés belles plantes très original magnifique ... je te souhaite une très bon week-end ……….rose

Farfouille 19/05/2006 17:07

waouw, ça mériterait toute une histoire cet hypogriffe aux yeux bleus !

François 19/05/2006 09:39

Drôle de fougère... :))

Serge 19/05/2006 09:56

C'est la fougère la plus commune, en fait ! Je n'ai pas cherché son nom... Et bien sur "Hypogriffe des bois " est une licence poètique que je me suis permise.