Automne - Parc des Ravalet 3

Publié le 15 Novembre 2006


L'immense parc est un peu triste lorsque les nuages gris eteignent la lumière. Mais un rayon d'or perçant les nuages incendie les feuilles des bouleaux.
Automne fastueux, saison riche, prélude au dénuement de l'hiver...





... et quand l'automne sera passé...


Les deux bouleaux



L'été, ces deux bouleaux qui se font vis-à-vis,
Avec ce délicat et mystique feuillage
D'un vert si vaporeux sur un si fin branchage,
Ont l'air extasié devant les yeux ravis.

Ceints d'un lierre imitant un grand serpent inerte,
Pommés sur leurs troncs droits, tout lamés d'argent blanc,
Ils charment ce pacage où leur froufrou tremblant
Traîne le bercement de sa musique verte.

Mais, vient l'hiver qui rend par ses déluges froids
La figure du ciel, des rochers et des bois,
Aussi lugubre que la nôtre ;

Morfondus, noirs, alors les bouleaux désolés
Sont deux grands spectres nus, hideux, échevelés,
Pleurant l'un en face de l'autre.



Maurice ROLLINAT







Rédigé par Serge

Publié dans #Cotentin - Normandie

Commenter cet article
M
Superbes couleurs !
Répondre
F
jolie photo, toujours un plaisir de regarder ces belles palettes de couleurs en cette saison
Répondre
C
Bonsoir très belle photos bonne soirée rené
Répondre
C
Bonjour Serge,
Un superbe tableau d'automne !
Bonne journée,
Christian
Répondre