Effluves de l'herbe

Publié le 18 Juin 2005

Quoi , Après les roses, l'herbe ?
Et bien oui. Les plus grands ont chanté l'odeur du foin, la multiplicité des herbes qui le composent...
Car bientôt elle sera coupée...
Et par ces temps de chaleur, l'odeur, le parfum aimé parmi tous, embaumera la campagne.
Ah, ces travaux agricoles de notre enfance, les charettes de foin qui se balançaient mollement, le bruit des roues férrée sur le gravier des routes...





Rédigé par Serge Passions

Publié dans #Jardin - nature

Commenter cet article
M
Le parfum de l'herbe mais aussi son goût! Celle que tu montres ici je me souviens d'en avoir bien souvent mâchonnée une en lisant un roman pendant les vacances en Lozère.Bonne soirée
Répondre
S
Moi, tout ça, ça me fait éternuer! Gros bisous, Sabineb
Répondre
M
Ouaip ben j'te dis po l'allergie en ce moment avec ces belles herbes... :-) Sweet
Répondre
M
Je viendrai t'aider lorsque tu couperas le foin pour retrouver l'odeur de mon enfance, avec un peu de cidre (non je ne suis pas alcoolique), un bon repas à la campagne ce n'est pas mal, assise contre les veillottes de foin, un beau programme.
Bisous et bonne semaine.
Marie
Répondre
T
c'est drôle, je viens justement de couper les herbes au fond de mon jardin. Et leurs effluves ne me quittent pas ce soir!
M'en vais prendre une douche ! lol

C'est vrai qu'une odeur de campagne quand on est près de la ville nous ramène toujours vers le passé, notre enfance,...mon Loir-et-cher si bien chanté par Delpech comme tu me l'avais si justement fait remarqué !
merci serge!
Répondre
M
Couchée dans le foin avec le soleil pour témoin, c'est vraiment d'actualité.
Bientôt la saison des récoltes.
Bisous. Marie
Répondre