Le mas Theotime

Publié le 22 Juin 2005

Voilà un livre que je relis tous les ans.
Ce n'est pas un livre d'aujourdhui.

Quelquefois, tapi sous la haie d'aubépine, je l'épiais, surtout le matin, à l'heure où les enfants sont légers. J'étais ému de la voir courir çà et là, sans but apparent. Jamais elle ne regardait de mon coté Quelquefois, essoufflée par l'ardeur de sa course, elle s'arrêtait, haletante, à deux pas de ma cachette. Et alors je la voyais bien, car je pouvais la regarder à loisir. Elle avait de grandes jambes nues, griffées par les ronces, deux yeux verts très foncés et quelques taches de rousseur sur les bras, au cou. Je la trouvais laide et effrontée.





J'ai bien des raisons de le relire, et la saison y est propice : la chaleur implacable de l'été.

Le sage et calme Pascal Dérivat voit sa vie bouleversée par l'arrivée de sa cousine geneviève.
Entouré de fermiers peu loquaces, mais dévoués, les Aliberts, il est en but aux persécutions de son cousin Clodius.
Homme simple, rustique, amoureux des plantes, il a pourtant du sang Clodius dans les veines... Sa cousine arrive sans crier gare, à la suite d'errances déplorables.
Cultivé, érudit, mais s'adonnant aux travaux des champs, avec sérieux, Pascal voit sa tranquillité menacée par son amour, amour impossible.
Les puissance de la terre s'expriment aussi dans ce roman, ou la force des collines irrite parfois les nerfs...
Pascal se trouve alors dans une situation qui peut difficilement se prolonger.



Rédigé par Serge Passions

Publié dans #Livres - textes

Commenter cet article

moyra 24/06/2005 11:17

La magie , la terre , le rêve que de mots faits pour me tenter! J'y vais merci.

Marie 24/06/2005 09:34

Merci Serge pour tes informations très précieuses.
Avec cette chaleur, c'est une invitation à la lecture.
Bisous et bonne journée.
Marie

Serge 24/06/2005 06:56

Tu peux en savoir plus sur Bosco, son monde, son style particulier, en te rendant sur le site Henri Bosco, en lien...
Bosco, un monde secret, magique, ou la terre, la montagne, les objets ont une vie propre, où le rêve tient une grande part...

moyra 23/06/2005 23:52

Ton résumé ne me rappelle pas cette lecture. Je ne l'ai certainement pas lu. Dommage ce livre me semble romantique à souhait! Je vais penser à remédier la chose...si...parce que...on ne peut avoir tout lu!
Bisou