Colette

Publié le 9 Janvier 2005

La phrase du jour :

*****

Une enfance heureuse est une mauvaise préparation aux contacts humains.

Colette

*****
Avais je atteint ici ce qu'on ne recommence point ? Tout est ressemblant aux premières années de ma vie et je reconnais peu à peu au rétrécissement du domaine rurale, aux chats, à la chienne vieillie, à l'emerveillement, à une sérénité dont je sens de loin le souffle, je reconnais le chemin du retour.

Colette

*****


Colette


Colette, morte en 1954, n'est pas un auteur oublié. Il est peu d'écrivains sur lesquels ont ait tant écrit. Biographies, études, analyses, thèses... Plus de cent ouvrages parus de son vivant, et depuis sa disparition.
Colette n'a jamais développé d'idées générales, d'opinions politiques ou philosophiques. C'est par des récits quotidiens, traitant de l'amour, au sens large, des amours, dirais-je, de la nature, des animaux, des gens simples qu'elle rencontrait quotidiennement qu'elle a écrit une oeuvre immense, toujours éditée, toujours lues.







Sido, la mère de Colette

Ce sont des souvenirs sur Sido, son villages, ses proches, que Colette évoque dans ce livre. On appréciera la qualité de son langage, un exemple de ce que peut donner le bon emploi de la langue française.

J'invite ceux qui voudraient en savoir plus à visiter mes pages Colette.

Visiter les pages Colette



Rédigé par Serge Serge Passions

Publié dans #Livres - textes

Commenter cet article

sylvie 26/07/2007 16:27

Non Colette, n'est pas un auteur oublié, j'ai relu le blé en herbe, Chéri, l'ingénue libertine avec beaucoup de plaisir