Articles avec #animaux familiers tag

Publié le 11 Décembre 2007


Noël approche...
Pour les humains, pour les minous, pour les toutous...
J'ai trouvé dans mes archives une jolie photo de chat blanc qui appartient à des cousins, un gif mignon, et une vidéo hilarante...
Elle m'a fait craquer !
Craquez avec moi !






A la fin de cette vidéo, (qui déraille un peu !),
vous verrez paraître vers le bas une petite galerie d'autres vidéos du même genre !
Certaines sont savoureuses, amusez-vous bien !


Publié le 29 Octobre 2007


Comme le temps passe vite !
L'image devrait parler d'elle-même...
...mais oui, cela fait déjà un an hier que le gentil Capitaine nous a quitté.
Mais comme dit ce proverbe, parfois écrit sur les tombes :
"Le temps qui passe n'efface pas le souvenir".

J'avais écrit ces mots voilà un an...





A la demande de Françoise, (voir com), je mets les deux poémes en mode texte .



Plus tard,tu reviendras...
Tes petites pattes cliquétteront sur le sol, et tu seras là...
Tu lécheras ma main.
Tu tourneras vers moi tes beaux yeux d'or.
Je baiserai ton front, et ton museau si doux.
Ton poil si léger ploiera sous ma caresse.
Contre moi, tu mettras ta jolie tête, bien contre moi.
Tu chercheras dans mon regard, mon amour, et tu le trouveras.
et tu me donneras ton beau, ton tendre coeur de chien.


***


Quand tu l'embrasses sur le front
Que tu caresses son beau museau
Il te lèche, et te regarde...
...Intensément.

Tu sais, ce sont là des baisers
Des baisers, des baisers de chien,
des yeux, des regards d'amour...

Il aime la caresse sur son flan
son poil doucement câliné
La chaleur de ton corp, ta présence.

Il tremble quand tu t'éloignes
Te cherche, et court vite vers toi
Et ton absence est une souffrance.

La nuit contre toi présent
Est ton amour et son bonheur,
Il aime contre toi se serrer
Et de nos amours n'en faire qu'un.



Serge

Publié le 10 Octobre 2007


Ben ! Où il m'emmène, mon maître ?
C'est quoi cette grande flaque ?
Hum ! Il y a de bonne odeurs, ici...
Foi de Matelot, je reviendrai voir cela de plus près...





Publié le 18 Septembre 2007


Notre ami Roger a de nombreux chats...
Certains sont à lui, d'autres sont chez lui.
Saphir lui appartient.
Ce bijou aux yeux de pierres précieuses s'est perché ce matin-là sur le toit de la cage aux Kakariquis, parmi les fleurs de Fushias.
N'est-ce pas une fleur parmi les fleurs ?






Les chats



Les amoureux fervents et les savants austères
Aiment également, dans leur mûre saison,
Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,
Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires.

Amis de la science et de la volupté
Ils cherchent le silence et l'horreur des ténèbres ;
L'Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres,
S'ils pouvaient au servage incliner leur fierté.

Ils prennent en songeant les nobles attitudes
Des grands sphinx allongés au fond des solitudes,
Qui semblent s'endormir dans un rêve sans fin ;

Leurs reins féconds sont pleins d'étincelles magiques,
Et des parcelles d'or, ainsi qu'un sable fin,
Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques.




Charles Baudelaire




Publié le 31 Août 2007


A force d'entendre dire que je suis beau, je vais finir par le croire...
Je n'entends que cela :"t'es un beau chien", "Quelle beauté ! "...

De là à me parer de fleurs, il n'y a pas loin !
Je reprends mon souffle  près des achillées roses !
N'est-ce pas que cela va bien avec mon pelage ?
Et regardez comme c'est joli avec le beau rose clair de ma langue ?











Publié le 20 Août 2007

Matelot a perdu son air de bébé, sans avoir encore  un look d'adulte.
C'est un jeune chien plein de vie, vif, infatigable (pfff !) et qui fait encore des bêtises de jeune chien.
Il a donc 5 mois, pèse 14 kilos.
Il a maintenant toutes ses dents définitives.

Savez-vous que jouer à la "baballe" est épuisant...pour le maître ?

Matelot lancé à pleine vitesse est une bombe, un ouragan que rien n'arrête !
S'il y a sur sa trajectoire un arrosoir, une plante, vous entendez un grand "vlang ! flaff !" ... l'arrosoir est renversé, la plante couchée !
Il revient à pleines pattes, la balle à la gueule, en grognant de plaisir, pressé qu'on la relance... mais pas décidé à la donner !











Publié le 26 Juillet 2007


C'était au jardin, nous lancions la baballe à Matelot, une balle noir et blanche comme les ballons de foot.
J'étais assis avec un copain, sur un banc, au fond du terrain. Voilà qu'à un moment, mon copain Pascal lance la balle plus fort que d'habitude, par dessus la ligne des soleils...
Attente...
"matelot ne trouve pas la balle ! "
Mais quelle fut notre surprise quand le chien revint, portant dans sa gueule, par une branche, la paire de lunette perdue depuis une semaine, que j'avais vainement cherchée...
L'image était trop drôle !
Mon copain suggéra que si je lançais les lunettes, peut-être Matelot me rapporterait la balle !





Franchement, "ils" me prennent pour qui ! ?
Je le savais, qu'il cherchait ses lunettes sans les trouver ! Les humains sont aveugles et sourds...
Aucune finesse ! Mais ils sont gentils, j'aurai des caresses, des câlins, des compliments : " Bon chien !"

 

 

 

Publié le 11 Juin 2007


Revoici Matelot, environ 3 mois, et toutes ses dents (de lait)...
Bien piquantes, les quenottes !
Il a trouvé au sol un petit bout de bâche plastique, et c'est bien mieux que tous ses jouets.
On est bien, à le machouiller sous les feuilles du cornouiller !

Ah ! oui ! pourquoi ce titre à l'article : parce que je lui chantonne souvent un couplet de ma composition, qui le fait bien rire "Matelooot, Matelooot, sur l'eauuuuu...." !
Enfin, c'est surtout moi que cela fait rire !







Matelot au jardin 10 juin 2007


Publié le 14 Mai 2007

 

Les deux premiers jours... et les deux premières nuits.

Alternance de périodes de calme, où Matelot dort profondément, et de périodes d'hyper activité où il se déchaîne.
Il est très câlin pour se nicher et dormir, mais il ne semble pas avoir la même horloge que moi !
Réveil et jeux en pleine nuit.
Surveillance, car tout est jeu : la main du maître, l'oreiller, les objets oubliés...

Matelot ne supporte pas d'être seul... Il nous suit... caninement !
Le premier jour, direction la pelouse, sans laisse... Au bout de deux ou trois sorties, le bébé nous suit pas à pas, a peur des voitures, des bruits...
Le deuxième jour, il prend de l'assurance, et s'éloigne.
Il va falloir utiliser la laisse, car il y a beaucoup de chiens dans le quartier.
Mais Matelot ne sait pas ce qu'est un collier, et cette espèce de ficelle qui pend devant lui : buté, il s'assoit !
Il va encore falloir faire preuve de patience...
Ne pas tendre la laisse, le convaincre, avec un jouet, une friandise...
Ne pas lui enlever le collier à la maison...


A suivre...

 

 

Matelot et le jouet Père-Noël...
Pour info, il a déjà décapité le bonnet du Père-Noël...

 

Publié le 11 Mai 2007

C'est le grand jour

C'est à 18 heure ce soir que nous allons chercher notre petit Matelot...
Tout est prêt :
Les deux gamelles, le pannier, le coussin, l'oreille de cochon sèchée à mâcher, les croquettes pour jeunes chiens...
... et plein de câlins et de caresses...

Bienvenue, Matelot !

 

 


banner-blogwise.gif

Matelot - Mat'lot

 

 

 

 

Publié le 4 Mai 2007


Vous avez pu le voir sur le blog de Guy-Noël :

http://passe.temps.de.guy.noel.over-blog.com/article-6532357.html


Voilà, c'est Matelot, (Mat'lot), notre petit chien Border Collie.
Il n'est pas encore chez nous, car il lui reste quelques jours à passer près de sa maman, en attendant d'être pucé, et vacciné.
Il est vraiment trognon...
On lui prépare tout, le collier, la laisse, le panier, l'amour, les câlins...
Matelot, sa patte noir, son gant blanc !





Matelot-29-4-2007-copie-1.jpg

Matelot



Il nous a fallu du temps pour nous décider à reprendre un petit chien.
Nous avions tellement aimé notre Capitaine... que la transition n'était pas facile.
On dit souvent qu'un chien parmi d'autres marque ses maîtres, et pour nous ce fut Capitaine.
Il est des chiens doux, gentils... presque tous.
Capitaine avait un regard qui exprimait son amour... il était incapable d'être loin de nous, c'était l'ami fidèle qu'on recherche tous...
Matelot sera aimé, choyé, câliné... mais il ne remplacera pas capitaine, qui était unique.



capitaine-matelot.jpg

Capitaine



Publié le 11 Janvier 2007



Minou






Le lait des chats


Les chats trempent leur langue rose
Au bord des soucoupes de lait ;
Les yeux fixés sur le soufflet,
Le chien bâille en songeant, morose.

Et tandis qu'il songe et repose
Près de la flamme au chaud reflet,
Les chats trempent leur langue rose
Au bord des soucoupes de lait.

Dans le salon, seul le feu glose ;
Mère-grand dit son chapelet,
Suzanne dort sur un ourlet,
Et dans le lait, paupière close,
Les chats trempent leur langue rose.


Charles Guérin



Publié le 10 Janvier 2007


Minou, c'est son nom !
Comme vous le voyez, nous n'avons pas attrapé une méningite pour lui trouver un nom. On lui disait aussi  "Mitou"... (en fait son vrai nom ! ) et Rosminet, Greffier, Raminagrobis, etc.
Je parle au passé, car il y a bien longtemps que Minou à rejoint le paradis des chats...




MINOU


***

Les chats


Les amoureux fervents et les savants austères
Aiment également, dans leur mûre saison,
Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,
Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires.

Amis de la science et de la volupté
Ils cherchent le silence et l'horreur des ténèbres ;
L'Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres,
S'ils pouvaient au servage incliner leur fierté.

Ils prennent en songeant les nobles attitudes
Des grands sphinx allongés au fond des solitudes,
Qui semblent s'endormir dans un rêve sans fin ;

Leurs reins féconds sont pleins d'étincelles magiques,
Et des parcelles d'or, ainsi qu'un sable fin,
Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques.


Charles Baudelaire




Publié le 19 Octobre 2006



Notre chien Capitaine est toujours à nos pieds, sur le lit, le canapé...
Mais au jardin, il a une niche, qui lui permet de jouer au "chien"... Parfois, il nous quitte et se retire dans "ses appartements"... s'allonge en tombant comme un sac, soupire, et dort béatement.
Parfois il se met tout au fond, d'autrefois, il fait le concierge, et surveille le jardin...











Publié le 7 Juin 2006



Demain, pas le temps de faire un article, ni de mettre une photo ! Alors je ressors aujourd'hui une photo de la série "Capitaine le chien"...

Revoilà Capitaine, en pleine action ! Vous voyez qu'il a des yeux tout à fait normaux, ni "vert fluo", ni "rouge feu" !
Pépère se repose sur le lit...



Capitaine, Pitaine, Pépère, Gros bébé, Ti-bouchon, Beau chien, Titi...
...et bien d'autres...