Canards d'hiver

Publié le 16 Décembre 2004

L'hiver ne semble pas affecter ces canards sur l'étang de Gonneville, dans le Val-de Saire.
Graphiques, ils vont lentement au vent de neige...


HIVER


La grande plaine est blanche, immobile et sans voix,
Pas un bruit, pas un son; toute vie est éteinte;
Mais on entend parfois comme une morne plainte,
Quelque chien sans abri qui hurle au coin d'un bois,
Plus de chansons dans l'air, sous nos pieds plus de chaume,
L'hiver s'est abattu sur toute floraison;

Des arbres dépouillés dressent à l'horizon
Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.
Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
Un vent glacé frisonne et court par les allées,
Eux n'ayant plus l'asile ombragé des berceaux,
Ils ne peuvent dormir sur leurs pattes gelées.


Maupassant.



Rédigé par Serge Serge Passions

Publié dans #Photo - peinture - etc.

Commenter cet article
F
coucou, Serge, je cherchais le texte original de ce poème que Micheline a mis sur mon blog pour illustrer ma dernière randonnée hivernale, c'est ainsi que j'arrive chez toi, j'en profite pour te souhaiter une BONNE ANNEE 2006
Répondre
M
Super ton blog... je suis tombée dessus par hasard... Bisous !
Répondre
S
Oui, je m'en doutais un peu! :-)
C'est une image assez rare, car en Cotentin, la neige c'est pas tous les ans ! Climat doux et humide ! Le gulf-stream...
Répondre
P
Jolie photo, jaime beaucoup les canards  :-)
Répondre
P
Répondre