Le Marité à Cherbourg

Publié le 9 Janvier 2006


Le Marité vient assez souvent à Cherbourg....
Il a son port d'attache dans la belle ville de ROUEN....

Le Marité, dernier Terre Neuvier en bois existant est un beau trois-mâts qui était destiné à l'origine à la pêche à la morue sur les bancs de terre-Neuve...
Son port d'attache était Fécamp...
Il est maintenant la propriété d'un groupement d’intérêt public, (Région Haute Normandie, Villes de Rouen et Fécamp, Conseils Généraux de l’Eure, de la Manche et de la Seine Maritime. Communauté d’agglomération Seine-Eure, groupe Total, Association pour le retour du Marité en Normandie et Fondation pour le Patrimoine Maritime et fluvial).

Il est très connu depuis son tour des ports de France dans l'émission Thalassa.

Il est actuellement au sec pour des travaux divers dans une cale sèche proche du port de plaisance.
Il n'est pas très facile de le photographier, car des barricades interdisant le chantier ont été installées.




Longueur hors tout : 47 m 
Flottaison : 32 m 
Largeur : 8 m 
Tirant d’eau : 4,2 m 
Tonnage : 170 t 
Voilure (13 voiles) : 650 m2 
Moteur : 460 cv



Le Marité en cale sèche


Le drapeau normand aux deux léopards

 Le drapeau aux deux léopards flottait dans le grément du Marité, tout le long de son tour des ports de France, rappelant à tous le passé et le présent maritime de la grande Normandie, dont les côtes variées s'étendent de la Picardie à la Bretagne...


Le Marité à Cherbourg



Rédigé par Serge Passions

Publié dans #Cotentin - Normandie

Commenter cet article
L
Merci de nous donner des nouvelles DU (?) Marité (le voilier était traité au masculin dans Thalassa).
Répondre
A
Salut Serge,il est magnifique ce trois-mâts,les photos sont tres belles!A bientot,Arnaud.
Répondre
I
Ou alors je vais plus simplement METTRE des lunettes ;-)
Répondre
F
C'est vraiment un très joli bateau !
Répondre
I
Merci pour tous ces précieux renseignements, j'irai faire un tour sur le site. C'est beaucoup plus clair maintenant .... mais en regardant  ... je vois toujours des lions !
A bientot
Répondre
S
Change de lunettes ! Tu enlèves tes lunettes zoologiques, et tu mets tes lunettes heraldiques....
I
Par contre pour le drapeau, j'ai toujours cru que c'était des lions. Heureusement qu'il y a des Normands pour rétablir la vérité.
isabelle
Répondre
Renseignements ici : Pas de lions sur le blason normand en effet mais deux "léopards passants, d'or, sur champ de gueules".Le léopard héraldique est souvent confondu avec le lion dans la mesure où il est représenté comme lui avec une crinière et sans aucune caractéristique de pelage tacheté.En fait le léopard héraldique se distingue du lion en ce qu'il est représenté "passant", c'est-à-dire marchant sur trois pattes, la quatrième dressée, corps de profil et tête de face, et queue redressée vers l'extérieur (et non retombant sur le dos, comme pour le lion). Le léopard peut être "lioné", ou "rampant" (la position héraldique du lion), s'il est dressé sur ses pattes arrières. Il ne se distingue plus alors que par la queue et le tête.http://www.normandieweb.org/histoire/blason.html
D
elle est vraiment tres belle ... j'espère qu'elle viendra à Brest, j'aimerai la voir "en vrai" !bonne journée
Répondre
S
Tôt ou tard, le Marité viendra à Brest ! L'an passé, il faisait des rotations, avec passagers, entre la Normandie et la côte nord de la Bretagne...Pour ce qui est de savoir si on dit LE Marité, ou LA Marité.... les articles que j'ai parcouru vont de l'un à l'autre ! Il y a déjà eu des bateaux s'appelant Le France, et d'autres La France ...
M
"C'est un fameux trois mats fin comme un oiseau. Hisse et ho!" Magnifique. J'aimerai bien prendre la mer à son bord. Bonne soirée Serge.
Répondre
I
Il est magnifique ce bateau. Je l'ai en effet découvert grace à Thalassa qui nous a offert un bien beau tour des côtes.
Il est hélas accompagné de tristesse aujourd'hui à Cherbourg.
 
Répondre