Portrait rural

Publié le 11 Février 2005




Une épicerie dans les années 50. Dessin : encre de chine, Serge.


Un paysan.

On disait qu'un jour, il avait cuit une poule sans la plumer, rapport à un voisin qui l'avait dérangé alors que l'eau bouillait dans la marmite.
Les poules courraient plus vite que lui, aussi, quand il voulait en inviter une à déjeuner, il prenait son fusil, et pan ! La volaille était tuée sur le coup!
Portrait d'un paysan, célibataire, vieux garçon endurci, tel qu'on en voyait tant dans les années cinquante.
C'est lui aussi qu'on entendit crier, tempêter, un jour, quand il mit à tourner l'écrémeuse, dont il avait oublié de fermer la porte.
Un brave homme, en somme, que nous aimions bien.



 

Rédigé par Serge Serge Passions

Publié dans #Livres - textes

Commenter cet article

pauline 27/11/2005 22:27

Sans la plumer ?
Un jour de batterie une voisine avait oublier de vider la poule ...imaginer ce gout de fiel et la d2ception des batteux

Serge 14/02/2005 16:23

Merci pour tes renseignements... je n'avais pas pensé à scanner une ébauche de dessin !
Je connais un peu (de nom) illustrator, mais trop compliqué ! il me fait peur !
Je ne dessine plus ! ces dessins datent de plus de vingt ans... (et s'il y avait des personnages, tu verrais que je dessine mal !) :-) Les mains me font particulièrement peur !

Guy 14/02/2005 15:33

Je n'ai pas de technique en particulier, je commence par faire un croquis sur une feuille recyclée au crayon de plomb HB, ensuite je scan sur mon scanner de mauvaise qualité mais pas cher.
Puis je trace le dessin avec ma souris en créant un calque sous Illustrator ou Expression pour le vectoriel comme celui que je t'ai fais ou Painter pour le digital.
J'ai une tablette graphique , mais j'ai de la misère comme ça se peut pas avec ça !).

Voila !

Si tu as une meilleur technique ?
Je ne savais pas que tu peignais et que tu fais dans l'encre de chine ? Bravo

Yvon 12/02/2005 13:16

passionnant ce retour sur un passé pas si ancien que ça pour certains d'entre nous